Grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya : il y a de la vie sous terre !

Ce n’est un secret pour personne, le Pays Basque regorge de sites archéologiques d’une qualité exceptionnelle. Et certains d’entre eux fourmillent même de réponses, encore enfouies, sur nos origines ! C’est le cas des Grottes préhistoriques d’Isturitz et d’Oxocelhaya dont le sol est riche de traces de vie enfouies depuis des millénaires… en surface les chercheurs y sont nombreux aussi ! Que s’est-il passé, se passe et se passera-t-il quotidiennement dans ces lieux ? C’est ce que nous allons vous révéler !

Il y eut de la vie sous terre…
Durant près de 80 000 ans, les grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya furent considérées comme un site privilégié pour les rassemblements humains du paléolithique moyen et supérieur. Toutes les conditions étaient réunies pour constituer à la fois un lieu de vie, d’échanges et de créations privilégiés pour les Hommes de Néandertal et les Homo Sapiens. En témoigne l’importance des marques archéologiques qui y ont été retrouvées mais aussi la diversité des objets à vocation utilitaire et créative mis à jour : félin sculpté en bois de rennes, pilier gravé, surfaces colorées, gravures et dessins de chevaux et de bisons, sagaies, harpons, aiguilles, burins, grattoirs…

Il reste encore des traces de vie sous terre…
Ce site de regroupement à l’époque préhistorique est parvenu à conserver sa vocation première de nos jours pour des raisons différentes. Si les grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya constituaient un abri parfait pour les populations préhistoriques de l’époque, dont le but était à la fois de survivre et d’exercer des activités créatives, elles représentent aujourd’hui un lieu privilégié pour les scientifiques pour trouver des réponses sur l’Histoire de nos origines. Des recherches régulières sont effectuées sur plusieurs thématiques pour tenter de lever le voile sur les énigmes qui planent encore autour des thèmes suivants :
-L’art pariétal et sa place au sein des sociétés préhistoriques
-Les comportements humains
-La Transition Neandertal/Homo Sapiens
-Les datations de découvertes

Et il y aura à découvrir encore plus dans les années futures  !
C’est pour mener à bien ces actions à la fois ambitieuses et incontournables, qu’a été créé le Fonds de dotation I&O Harpezale. Soutenir les équipes en place à travers cette organisation, permettra aux chercheurs d’approfondir leurs axes de recherche et leur permettra d’utiliser les dernières technologies les plus récentes. Cela permettra surtout à la génération actuelle de remplir son devoir de passeurs de savoir envers les générations futures. « Préparer ensemble le futur du passé », diffuser et partager les connaissances sont aujourd’hui le but que s’est fixé l’équipe du site de la colline de Gaztelu.

Pour savoir comment apporter votre pierre à l’édifice et appartenir à la tribu des Harpezale, rendez-vous directement sur le site internet : www.grottes-isturitz.com

Les commentaires sont fermés.