Ramiro Arrue ou la peinture basque au 20ème siècle

« Pour en revenir au Pays basque, voici les raisons qui, je crois, m’y ont retenu : l’affection que j’éprouve pour tout ce qui en fait partie, sa nature, sa vie, ses mœurs, sa musique, ses chants. Le caractère des hommes et la grâce rustique des filles dans leur simplicité noble et primitive, leurs attitudes et leur personnalité, la force tranquille des marins et des pelotaris, la souplesse des danseurs et l’archaïsme des travailleurs de la terre. »

Famille de pêcheurs et paysans, de Ramiro Arrue
Sous un trait simple, ses tableaux sont empreints d’émotion. Et pour cause… les décors peints par Ramiro Arrue illustrent un Pays Basque qui traverse le temps, figuratif, presque teinté de mystère. Un Pays Basque qui met en scène les hommes, mais aussi les femmes, affichés dans leur quotidien. Des basques sereins mais toujours actifs, adossés à des paysages inanimés, bien qu’omniprésents.

Né en 1892 à Bilbao dans une famille d’artistes, Ramiro Arrue est un peintre reconnu à Paris au début du 20ème siècle, où il fréquente les grands maîtres du cubisme dont le célèbre Picasso. Il ne tardera pas cependant à se tourner à nouveau vers le Pays Basque, amoureux du pays mais surtout de la jolie ville de Saint-Jean-de-Luz, où il décide de s’installer.

Là-bas, l’inspiration de l’artiste est à son apogée. Ramiro Arrue peint le Pays Basque qui l’entoure : l’océan, la montagne, les hommes et les femmes au quotidien, qu’ils soient aux champs, sur une traînière, au fronton ou en pleine partie de mus. Le peintre, qui sublime les pastels sans s’interdire les couleurs plus vives, honore la danse, les costumes et la fête. L’un de ses tableaux phares, Famille de pêcheurs et paysans, semble apaiser ses admirateurs au Musée Basque.

Entre académisme et modernité, les peintures intemporelles de Ramiro Arrue s’inscrivent pleinement dans l’époque des peintures modernes du 20ème siècle, et ses quelques incursions cubisantes apportent élégance et rigueur à un ensemble au premier abord basé sur la simplicité du trait.

Ses oeuvres sont exposées dans plusieurs musées du Pays Basque dont ceux  Musée basque de Bayonne, de Bilbao ou encore de Saint-Sébastien.

+ Retrouvez Ramiro Arrue au Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne
+ Un beau livre sur le peintre aux Editions Maria Isasi avec 130 reproductions couleurs
+ Si vous aimez la peinture basque, nous vous invitons à lire les articles sur Henri Zo et Périco Ribera.

Les commentaires sont fermés.